pensees...

Publié le par âme pensive

Un miroir qui reflète le désert

L’espoir qui peu à peu se perd

La main qui se tend vers le ciel

Me retient de voler sans mes ailes

 

Dans un corps étranger à ma vie

Je cogite longuement chaque nuit

Mon âme se perd en errance

Et la souffrance se fait silence

 

Où sont les portes de nos cœurs

Sont-elles hermétiques au bonheur

Nous avons toutes les cartes en mains

Et pourtant… cela semble vain…
amiti--.jpg°âme0pensive°

Commenter cet article