juste comme ça

Publié le par âme pensive

Nuit glaciale,
silence absolut.

Je tourne...

Je repasse ces moments
desastreux,
qui m'ont fais devenir ce que je suis,

Pluie d'étoiles
Gouttes d'eaux sur mon coprs.

Je ferme les yeux...

J'imagine ce que j'aurais du faire,
trop faible,
je n'étais que spectatrice de ce drame.

---------------


--------------

Laissez moi imaginer mon monde
Lassez moi planer dans l'iréel
On est tellement mieu labas
Je voudrais y partir pour l'étérnité
Mais je me reveille
cripsé tétanisé
Je reviens à la réalité
Mon coeur bas la chamade
"choque"
J'en veux à personne
juste à moi même
Si je n'étais plus...
SiLeNcE

Commenter cet article