mes rêves s'accrochent

Publié le par âme pensive

je voudrais tout effacer à coup de gomme
        enfin tout ces passages noirs
                 subit ou fais
                                                                                        respire encore mon doux rêve
                                                 que sous ton souffle le temps s'allonge

                                                                                                                                               seule sur le sol en équilibre
                                                                                                                                                         mon coeur est libre
                                                                                                                                            les voix s'effaces de mes pensées
                                                                      
                                conseilles ou reproches

j'apprivoise mon desir de vivre
de gouter à toutes ces couleurs
d'imaginer juste le bon la chaleur et les rires

                                                                                       certains on tout fais pour m'enfoncer mais
                                                                                                  j'arrive a sortir la tête de l'eau
                                                                                                      pour ceux qui y ont cru
                                                                                                     et même pour les autres

                                                  pour vous prouver que je ne suis pas qu'un être vide
                                                  que j'ai aussi des envies et des moments heureux
                                                         comme aujourd'hui avec cette putain de lettre
                                                pas au point d'oublier demain mais juste de l'amélioré
                                                                                                                 j'aimerais me reveiller dans quelques jour
                                                                                                      le temps que ça passe
                                                                                                mais il faut affronter le temps
                                                                                 le fait de devenir ce pantin ne me réjouie pas
                                                                                     mais je dois y passer comme chaque fois

je voudrais vous dire de ne pas me laisser seule juste pour cette journée
mais je ne peux pas, je dois être seule

                                          cette haine resurgie
                                          je la sens qui arrive
                                              elle me glasse
                                               habitude...
                                                                                                       d'ici quelques jours ça reviendra
                                                                                                                      j'en suis sur
                                                                                                 cette envie de revivre de n'être que moi
                                                                                                          celle qui crois au bonheur
                                                                                               aux joies de la vie de cette terre artificiel
par ce que oui pour moi non ne somme rien
desimple marionettes
guerres conflis betons nature sentiment
tout ça n'est rien 

                                                 juste le temsp d'une vie apres tout s'arréte c'est la sérénité le silence la paix
                                                     alors pourquoi se donner tant de mal pour finalement ne plus rien être?
                                                       on est dans le moule tous autant qu'on est on suis on emboite le pas
                                                                                        moi la premiere...
                             alors pourquoi si a la fin tout s'arréte?
           je sais pas mais pourquoi ne pas continuer finalement sa peut être chouette
                     ça peut être moche de toute façon apres ça s'arréte
ces notes sur le manche qui raisonnent sous mais doigts
qui font vibrer mon coeur
ces cordes que je frolent, pincent, me font penser, imaginer
mon futur, celui dont j'ai besoin
.
                                                        ces mots qui s'allongent se posent sur le papier 
                     me permettent de vider ma tête de dire pas vraiment clairement d'expliquer ma blessure
                                                          le seul moyen de repartir de relever la tête
                                               mon issue de secour avant de prendre la grande porte
                               cette douce mélodie en fond, celles qui fais pleurer mes yeux,
                                     les gouttes de pluies qui tombent sur mon coprs
                                            mes levres qui murmurent des phrases incorectes
                                                     les eclairs donnes des reflet à mes cheveux
                                            les eclairs illuminent le ciel
                                     la nature ce dechaine
                              je suis la sans mouvement j'admir ce spectacle
                                                                       je profite de cette instant comme le dernier

je vais mieu mais pas ce soir
même si le fait d'avoir réussi me rejoui me donne du baume au coeur
le reste prend le dessus
allé c'est juste pour ce soir
et demain aussi
mais ça ira mieu apres

Commenter cet article