éphémère

Publié le par âme pensive

juste le temps d'une journée, d'une heure, d'une minute ou même d'une seconde...
j'me repasse le film  je nous revois
ma tête c'est du papier à bulle même si t'en eclate une y en a toujours une autre deriere
je suis enfin couleur pain d'épice
j'ai enfin pu vider ma tête ce week-end
même si le retour m'a raméne à la réalité que certaines idées/préocupation ne me lache pas
je voudrais juste parler juste comme ça pour t'expliquer que tu me comprennes
mais je peux pas faut encore que je me taise...
pourquoi tu reponds pas quand il faut et que tu le fais incompréensiblement quand je veux pas
arf comme j'aimerais partir dans mon monde juste le temps d'une journée
comme j'aimerais que ma tête soit entierement vide juste le temps d'une heure
comme j'aimerais t'appercevoir  juste le temps d'une minute
comme j'aimerais ne plus être juste le temps de quelques secondes


le temps passe, ça bouge, change, nouveaux, renouveaux
alors pourquoi pas moi?
pourquoi toutes ces questions pourquoi aucunes reponses?
pourquoi cette image qui contredis tellement les dires?
pourquoi on ne fais rien quand ça va pas qu'on essaye pas de prendre la bonne decision?
pourquoi je me prend la tête alors que bientot il n'en sera rien de tout ça?


la nuit a été longue,
les eclairs n'en finissaient pas
chaleur le matin et froid/pluie au retour
mais cette nuit passé dehor seule a regarder le ciel
a sentir les gouttes d'eau me tomber dessus
et le tonnerre me chatouiller les oreilles
ce petit moment rare, assise au sol
sans bouger
juste regarder , assister  à la tempete de cette nuit
pour repartir le corps froid, le coeur battant la chamade

Commenter cet article