(8) je te promet (8)

Publié le par âme pensive

Je ne peux plus m'enlever ce son de la tête, plus m'arreter de reflechir à tel point que je m'embrouille moi même, plus à avoir un raisonnement correcte et mature, plus à me reconnaitre dans mes fait et gestes, plus à contrôler mes mots...
Je n'arrive plus à comprendre et agir comme il le faudrait. Mes petites barres ne me suffisent plus pour arreter mon poisson rouge de penser, je me ronge la cervelle à coup de questions dont je ne peux repondre...
Pourtant avec un oeil exterieur apparament tout parait simple, apparament je n'ai pas ouvert les yeux...

Il n'est jamais trop tard! Et bien si il est trop tard!
trop tard pour te dire au revoir, trop tard pour m'escuser de certains mots, trop tard pour comprendre, trop tard pour beaucoup trop de chose... Le temps passe, les blessures s'effacent...pas toutes...
Je n'aime pas savoir que je ne peux pas tout contrôler, pas maitriser tous mes actes, ça me ronge...

Sourire, oublier hier, jetter tous ces cartons de temps passé à sombrer, avancer , juste penser à demain...

Je veux des couleurs, des parfums doux, continuer à parler de maniére incompréhensible avec lui et qu'il continut à me rendre mon sourire (nakupenda), de la chaleur, mais aussi de la neige, avoir mon papier rose le -- (non tu ne le seras pas), me lever tôt pour voir le soleil se lever, me coucher tard pour voir les étoiles, ne plus croiser ce regard que je n'arrive pas à dechiffrer, ne plus avoir mal au genoux, partir le temps d'un week-end pour me couper du monde, arreter d'emmerder le monde (bientôt!!), qu'on me raconte une histoire dans le creu de l'oreille, voir des sourires, marcher dans le sable, retrouver ce que j'ai perdu, continuer à rêver... 

"les choses les plus évidentes sont les plus dures a admettre" plus j'y reflechis moins je trouve, ni le pourquoi tu m'as dis ça, ni le quel choses?

il dit que quand on tient aux gens ont trouve toujours le temps. Je voudrais y croire...



Commenter cet article