comme une voiture sans roue, un film sans son, un flingue sans balle...

Publié le par âme pensive

j'aurais tellement de chose à dire, à expliquer, à faire... Mais je ne pense pas pouvoir en faire la moitié, et pour ce que j'ai à dire soit les personnes ne sont pas la soit elles ne veulent pas écouter... J'aurais pourtant tellement aimé partir sans se poid... Je sais que c'est pour une courte durée, qu'il y aura avec mon depart un retour mais même si ce ne sont que des mois, j'ai ce noeud à la gorge... Le fait de ne pas avoir mon papier rose m'a fait pleurer, mais il a surtout declanché tout le reste, tout ce que je m'empechais de penser, pour ne pas pleurer plus, et je ne peux retenir mes larmes quand je suis seule...
mon coeur bas plus fort que jamais, mon estomac me fait mal, mes mains tremblent, se sentiment étrange que je ressens depuis quelques heures s'accentu et s'acctuera de plus en plus jusqu'a la fiin... à la fois heureuse, perdue et triste...
Je ne peux pas expliquer non pas par ce que je ne sais pas mais par ce que du fait qu'il n'y ai pas que des inconnus qui lisent mes blabla journaliers je ne peux en dire plus... 
Peur car j'avais plus ou moins tout prevu et que tout se modifi, me retrouver seule vraiment seule, et me debrouiller uniquement par moi même sans moyen de communication quelconque... juste une habitude a prendre ce n'est pas vraiment ce qui me fais le plus peur, mais le reste je ne peux pas en parler...
Heureuse, car je m'évade enfin, car j'ai besoin de me couper de mon monde, et a la fois m'enfermer dedans, de retrouver cet endroit qui m'a chamboulée, de retrouver certaines personnes, meme si je ne veux pas en retrouver une autre, de ne plus avoir aucunes habitudes, et d'en prendre d'autres, bisarement heureuse de tout recommencer de retrouver d'autres repéres et de changer de mode de vie, de climat aussi histoire d'avoir encore plus froid...
Triste, car il me manque deja bcp trop et que ça va être encore pire, de laisser "mes deux colocataires" de parents car je sens le mal être que je vais laisser derirere moi, (c'est étrange de savoir que je vais manquer à deux personnes, j'en doute même mais je pense que je vais leurs manquer), de laisser des gens dont j'ai besoin, pas seulement quant je ne vais pas bien mais aussi pour leur sourire, et leur bonne humeur, leur façon d'être, la difference c'est que à eux je ne leur manquerais pas, c'est juste comme ça...


deux envies differentes, un choix à faire, qui est deja fait, mais toujours envie des deux, et tellement peur de n'avoir fais le bon pourtant ma tête me dit que j'ai fais le bon, mais la raison n'a pas toujours une bonne influance sur nous...sur moi...cette sensation me ronge, je sature un peu je n'ai plus les même envies.... je suis perdue....je sens que je vais craquer, je sens que je vais bientôt sombrer, j'espere juste etre partie avant, pour ne plus faire chier personne

Commenter cet article