Champs d'étoiles pour oublier, champs de terre pour enterrer...

Publié le par âme pensive

1740339058.jpg


 ♥ •°Oo0° Rêver°0oO°• ♥ • 
          • ♥ •°Oo0°Respirer°0oO°• ♥ •
                 • ♥ •°Oo0°Savourer°0oO°• ♥ •
                         • ♥ •°Oo0°Decouvrire°0oO°• ♥ •
                 • ♥ •°Oo0°Explorer°0oO°• ♥ •
         • ♥ •°Oo0°Partager°0oO°• ♥ •
• ♥ •°Oo0°Donner°0oO°• ♥ •
        • ♥ •°Oo0°Apprecier°0oO°• ♥ •
                 • ♥ •°Oo0°Risquer°0oO°• ♥ •
                         • ♥ •°Oo0°Abandonnerr°0oO°• ♥ •
                  • ♥ • ° Oo0°Frôler ° 0oO° • ♥ •
        • ♥ •°Oo0°Sucomber°0oO°• ♥ •
• ♥ •°Oo0°Jouer°0oO°• ♥ •






                             Ne recules pas devant tes angoisses,
                                    Ne fermes plus les yeux, rentre dans la danse.
                                    Bats toi et avance la tête haute,
                                    Fais face à tout ce qui te hante.

               Je rêve encore et toujours,
               Mais juste la nuit, je profite du jour.
               Je n'ai pas oublié une miette du passé,
               Mais appris à faire place à un futur amélioré.

                                    Si ton coeur a des traces qui ne s'effacent, 
                                    Alors ne t'inquiettes pas elles feront ta force.
                                    N'attend pas les anésthesiants du temps,
                                    Ils feront effets en vivant au présent.

              J'ai appris à regarder autour de moi,
              A voir à travers cette enveloppe de soie.
              Les mots les plus blessants que l'on m'adresse,
              Sont en fait de silmples caresses.


                                                                                          Ne cherche pas ton chemin, invente le.
                                                           N'attend pas le bonheur, il te ratrapera!
                      Si tu crois que tout est perdu alors ce n'est pas le cas,
       Sinon tu n'aurais même pas la froce de pleurer sur ton sort.


                                      Et si la melancolie n'était plus? Et si tout était finit, toutes ces heures à penser?         Et si je ne vivais plus en me basant sur mon passé bancale seulement?          Et si mon sourire ma joie de vivre etaient la definitivement?      Et si on pouvait refaire le monde avec de "et si"?

Mon souffle s'allonge, mes mains s'ouvrent, mon visage s'éclaircit, mes yeux réapprennenent les couleurs chaudes, juste penser à ne plus penser à hier, car demain nous attend!

Commenter cet article