j'aimerais gommer certaines de mes traces...

Publié le par âme pensive

Plus on fait d’erreurs moins il en reste à faire… Je ne dois pas être loin du quota ou alors la2608948422_1.jpg liste est vraiment plus longue que je peux me l’imaginer… Les erreurs nous permettent d’avancer, de comprendre, mais alors pourquoi  ai-je fais deux fois la même erreur ? La première m’a pourtant servit de leçon, pourquoi j’ai recommencé ? J’avais pourtant bien tenu ma promesse jusqu'à présent… A croire que même nos pensés nous ne pouvons les contrôler….

On sourit et pleure tous dans la même langue… Pas besoin de mot pour comprendre un sourire, des larmes des regards… Encore faut-il comprendre certains regards… Mes yeux doivent sélectionner car je n’ai pas vu, je n’ai pas remarqué, j’aurais aimé le voir par moi-même le moment voulu mais au lieu de ça je les ai appris par d’autres il n’y a pas très longtemps…  Pourquoi on ne voit pas les choses qui nous concernent et très bien celles des autres ????

Le premier ennemi à combattre est à l’intérieur de soit, et souvent c’est le seul qui nous nuit… Si l’on pouvait se connaitre soit même alors l’extérieur ne nous ferait pas si peur ! Si l’on pouvait apprivoiser sonâme les choses ne serait pas tel qu’elles sont… Pourquoi parfois certains mots m’échappent, me surprennent ? Pourquoi parfois je ne peux contrôler mes gestes ? ?????

La vérité qu’on aime le moins apprendre c’est celle qu’on à le plus besoin de savoir… Celle qui fait mal, qui agit tel un poignard en plein cœur, qui vous pétrifie, c’est celle qui fait avancer, qui nous fais oublier en quelque sorte à la longue… Il n’est jamais agréable de voir tel ou tel personne en nouvelle compagnie, ou encore tel ou tel personne qui ne vous donne plus signe de vie, ou encore d’entendre des mots dures, mais même si parfois ça sonne faux, il est à quelque part bon de l’entendre ! Une blessure finit par s’effacer avec le temps, et finit même par devenir  une bonne chose…

Ce que nous demandons au cinéma c’est l’amour et le bonheur,  à quelque pars la possibilité de croire en l’impossible parfait… On s’imagine tous à la place d’un acteur, on s’identifie tous au moins une fois dans un film, s’imaginant vivre cette histoire, on rêve tous de l’impossible en regardant un film, lisant un bouquin écoutant une chanson… Alors laissé moi rêver à mon impossible, il ne se trouve pas dans un livre ni même devant un canapé, il est encré dans ma tête… et pour longtemps j’en ai bien peur… on a tous besoin de rêver pour s’imaginer des choses meilleur, impossible, ou trop loin dans le passé/futur…

Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprend à se taire…. J’aurais mieux faiss de ne jamais apprendre à parler ni a lire comme ça je n’aurais jamais eu à entendre de tel choses aussi connes… Mais on vit tous des choses difficiles, en pansant être le seul la seule à le vivre alors qu’’ »on passe tous plus ou moins par les mêmes cases seule les personnages et lieu change… On est à quelque part tous identique avec juste quelques petits  points différents ….

Ecrire est le meilleur moyen de parler sans être interrompu… La seule manière que j’ai trouvé pour poser  à plat mes songes, mes humeurs et mes questions, personne ne peux trouver de réponses je pense mais au moins, j’en laisse un peu de coté pour laisser de la place dans mes pensés pour d’autre qui arrivent chaque jour…

Te voir ne me fait plus rien, tu es comme invisible, je ne capte pas tes regards, n’entend même pas tout tes mots, déçu mais au fond je m’y attendais, le problème c’est que je ne sais pourquoi… Je ne veux pas que ça change, je ne veux pas que tu redeviennes à mes yeux celui auquel je pensais il y a un an, non je ne veux pas de ça…. Je ne veux tomber ici certainement pas, tout comme je ne veux plus tomber nul pars !  Elle m’a dit dans l’un de ces mails qui j’aime tant lire ceci : Vous ne pourrez retomber car vous ne vous êtes pas relevé, et vous ne vous relèverez pas car cette chute sera la dernière… (Je ne mets la fin de la phrase elle en dit trop) mais je me demande toujours pourquoi et comment elle m’envoie ces mots, dans quel but ? Je mets tellement de temps à les déchiffrer qu’il est trop tard à chaque fois…

Commenter cet article